AUTOPORTRAITS ET MISES EN SCENE PHOTOGRAPHIQUE
                       AUTOPORTRAITS                                  ET  MISES EN SCENE PHOTOGRAPHIQUE

                                    Asymétrie

                                                                                 

 

En me regardant ce matin-là, un peu plus attentivement dans la glace, je m’aperçus que mon visage partait tout de guingois.

Pas seulement mon oreille droite que je savais depuis toujours beaucoup plus décollée que  la gauche, j’avais subit assez de quolibets de personnes malvaillantes depuis ma tendre enfance pour m’être fait une raison de cette difformité toute relative.

Non cette fois-ci je me rendais compte que mon œil droit tombait plus que l’autre, que mon nez dans sa partie gauche comportait une légère boursouflure, que ma bouche n’était pas vraiment en harmonie avec le reste du visage.

En scrutant centimètre par centimètre ce visage qu’à force de côtoyer je ne voyais plus, je me rendais compte d’une asymétrie tellement évidente que je m’en voulais d’avoir affligé à mon entourage la vue de ce visage pendant tant d’années.

Que faire alors ?

Il fallait soit me déplacer masqué ou voilé, soit me convaincre que peut-être je n’étais pas le seul dans cette situation délicate.

La deuxième solution me paru raisonnable et j’entrepris d’apporter la preuve par l’image que nous étions tous plus ou moins asymétriques.

Ce travail comporte une image centrale sans modification de la personne qui a bien voulu se prêter à cette expérience, l’image de gauche correspond à deux faces droites et l’image de droite à deux faces gauches.

Je me sens désormais beaucoup mieux et je remercie toutes les personnes qui m’ont aidées dans cette entreprise.  

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Claude Delalande